Centre de l'Imaginaire Arthurien

Le Blog officiel du Centre de l'Imaginaire Arthurien

L’irrépressible marche de la légende

Poster un commentaire

Même aussi loin de nos bases, nos antennes arthuriennes restent en alerte. Or voici qu’au milieu de la magnificence des palais, dans la neige et la lumière d’hiver sur la Néva, apparaît une série de panneaux publicitaires vantant un spectacle appelé… Kamelot II. Notre ami Michel nous avait déjà avertis, il y a quelques mois, d’un premier Kamelot pétersbourgeois. Il fallait en savoir plus !

Recherches faites, la moisson est plus abondante que prévu.

D’abord, le projet lui-même, Kamelot II, a été monté par des artistes venus du cirque, et il allie combats de chevaliers, fauves, numéros de cirque, fées au trapèze, etc.

Il existe bien sûr un site à visiter : http://www.kamelot-z.ru/

Si votre russe est aussi faible que le nôtre, vous aurez recours à la traduction française automatique, et à son style sans rival (qui traduira la traduction ?)

 

Camelot sur le front de l’Est


Comment résister à l’envie de vous parler du Kamelot Restoran ? « L’ambiance de ce restaurant Camelot est inspirée par l’époque des chevaliers médiévaux. Le roi Arthur y préside dans un cadre gothique, le chef propose deux types de cartes : chevaleresque et royale, incluant chacune un grand choix de plats parmi lesquels quelques russes », dit un commentateur, qui vante les armures et les arches de pierre, mais note malicieusement qu’on n’y voit aucune table ronde !

Le restaurant, longtemps installé sur la prestigieuse Perspective Nevski, a cédé sa place à un pub, le O’Hooligans (soyons positifs, considérons que l’on ne quitte pas le domaine celtique !). Il se trouve maintenant 14 Bolchaïa Konuchennaïa Oulitsa.

Tant que nous y sommes, il existe aussi une série d’hôtels au nom de Camelot, dont un à Omsk, dans la lointaine Sibérie, et l’autre à Kiev, en Ukraine. La révolution russe, rappelons-le, n’a pas conduit tous ses émigrés vers Paris : la ville de Saint Petersburg, en Floride, abrite aussi, coïncidence, un Camelot-by-the-sea, une résidence de vacances assez différente d’une cour royale, façon chintz et rotin… mais quoi, soyons bons princes !

Si vous connaissez d’autres métamorphoses arthuriennes, nous sommes preneurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s